Plagiocéphalie – Acte 2

Plagiocéphalie – Acte 2

Voilà 3 mois jour pour jour que notre petite Éline à commencer son traitement contre la plagiocéphalie et brachycéphalie
3 mois que nous nous sommes adaptés pour qu’elle vive au mieux avec ce casque sur sa petite tête. Pas toujours évident, c’est pourquoi aujourd’hui, on fait un bilan à mi-parcours ! 

Finalement, la vie quotidienne n’est pas si difficile a vivre avec une orthèse crânienne ! Il suffit juste d’avoir un peu d’organisation. Dans notre cas, on fait attention de ne pas l’enlever plus de 2h par jour, donc en semaine on se met d’accord avec la nounou pour les temps sans le casque. Finalement, le plus “compliqué” est de jongler avec la housse interchangeable. Chaque fois, on change la housse qu’on lave et qu’on remplace par une qui est propre. Pendant qu’une est dans le casque, l’autre est lavée à la main et séchée. On prend soin de lui enlever pour le bain, et pendant que mademoiselle mange, histoire qu’elle ne tâche pas le casque, même s’il se lave assez facilement !

D’ailleurs, nous avons aussi customisé un peu le casque afin qu’il soit un petit peu moins moche ! Quelques feutres Posca de couleur, et le tour est joué 😊   

Le premier rendez-vous 

Nous avons eu un nouveau rendez-vous de contrôle au bout d’un mois et demi de port de casque afin de prendre de nouvelles mesures. Et là, autant vous dire que nous avons été très agréablement surpris par les résultats !

Comme au premier rendez-vous, nous avons refait les mesures en 3D à l’aide du scanner. Les capteurs sont ensuite posés pour vérifier que le casque appuie bien à tous les endroits. En l’espace d’un mois et demi, nous sommes passé de : 

  • 99.6 degrés à 96.5 degrés pour la brachycéphalie soit 3 degrés de moins  (sachant que le mieux étant d’atteindre 92 degrés)
  • 12mm à 7mm pour la plagiocéphalie soit 5 millimètres de moins (sachant que le mieux est d’aller vers 0)

Et comme les images parlent plus facilement, voici à quoi ressemblait sa tête avant le port du casque (en haut) et la progression après 1 mois et demi de port de casque (la courbe verte représente sa tête maintenant).  Nous avons donc « gagné » toute la partie blanche entre la zone rouge du crane et la courbe verte !

Le casque et la canicule.  

Autant vous dire que la première canicule de juin à été très compliquée à gérer. Le casque à directement marqué la peau de notre puce suite aux frottements et la chaleur. La transpiration rendait directement l’intérieur de la house complètement trempée.

Résultat : Des rougeurs, assez importante par endroit. Nous avons donc eu un rendez-vous en urgence chez O.P.G à Paris pour revoir rapidement la forme du casque et limiter les zones de contact la ou les rougeurs apparaissaient.  
 

Le casque a donc été retouché, poncé et les rougeurs ont été tout de suite atténuées. 

Chaque jour, nous avons échangé avec le prothésiste de chez O.P.G par email afin de suivre la progression des rougeurs et de l’état de sa peau (ce que j’ai fortement apprécié).  

Malgré cela, et à l’heure où j’écris ces lignes avec une canicule a plus de 41 degrés, Eline subit encore des rougeurs très importantes et il nous est impossible de lui laisser le casque la journée. Elle ne le porte que la nuit, au moment les plus propices à la déformation.  

Le prochain rendez-vous sera début Août, avec on l’espère de nouvelles mesures favorables pour l’arrêt du traitement. En tous cas, au vu des mesures au second rendez-vous, je suis vraiment très heureuse d’avoir choisi le casque de chez Chabloz.  

Affaire à suivre… 
Si vous n’avez pas suivi le début de notre aventure, je vous encourage à lire le premier article dédié a la plagio qui explique comment nous en sommes arrivé là.

Suivre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *