Retour d’expérience sur le Batch Cooking

Retour d’expérience sur le Batch Cooking

Après avoir bien cuisiné tout mon dimanche matin où presque, j’étais assez septique pour la suite de mon aventure Batch Cooking. Si vous n’avez pas suivi de quoi je parle, je vous invite à vous rendre sur mon précédent article qui présente cette méthode de cuisine !

Il est grand temps maintenant de vous livrer mes impressions !

Tout d’abord, à la fin de la séance, le premier objectif était de préparer les plats à la conservation, et de les entreposer soit dans le réfrigérateur, soit dans le congélateur (en fonction du temps de conservation et de consommation).

Puis ensuite, de ranger un bon coup ma cuisine : car autant le dire, c’était la guerre ! Cette méthode demande beaucoup de matériel entre les planches a découper, les robots, les poëles et casseroles… Mais j’étais malgré tout fier du travail accompli et curieuse de voir la suite lors des soirs de la semaine.

Le lundi soir : Pizza avec pâte à la polenta et velouté de chou fleur aux crevettes

Chaque soir, une nouvelle recette. Globalement, le livre tien ses promesses en terme de préparation chaque soir : entre 10 et 15 min pour finir de préparer / réchauffer le plat. Ce qui est un luxe quand on a deux enfants, et qu’on veut manger sein et homemade.

Le vendredi soir : Salade composée et pâtes sauce crémeuse

En ce qui concerne les recettes, j’ai été plutôt agréablement surprise. C’était assez bon, et nous avons aimé presque tout ce que j’avais préparé, malgré le fait que Monsieur Papa soit difficile.

Donc en résumé, ce que j’ai aimé :

  • Le fait de ne pas avoir a se casser la tête les soirs de semaine avec l’éternel “on mange quoi ce soir?”  
  • La préparation rapide des repas chaque soir  
  • Le fait de manger du « fait maison » chaque soir  
  • Casser la routine avec de nouvelles recettes  
Le mardi soir : curry de poulet à la patate douce et riz basmati ! Un régale !

Ce que j’ai beaucoup moins aimé :

  • Le temps de préparation le dimanche ! Vous me direz “on a rien, sans rien”, mais avec deux enfants don’t un bébé de 6 mois c’est assez compliqué. De plus, dans les 1h50 de temps de préparation annoncé, on ne compte pas le temps qu’il faut pour regrouper tout les ingrédients, ainsi que le temps de nettoyage de la cuisine après  
  • Le matériel vraiment conséquent à utiliser : donc beaucoup de vaisselle à la fin, et ce qui implique également avoir une très grande cuisine.  

Au final, je pense que je retenterais l’expérience, mais pas forcément tous les weekends, et surtout un peu plus tard quand les enfants seront un peu plus dépendants.  

Suivre:

1 Commentaire

  1. Emilie
    6 février 2019 / 20 h 37 min

    Les repas postés font envie en tout cas !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *